COOKIES


Nous utilisons des cookies notamment pour conserver vos informations de connexion, fournir une connexion sûre, collecter des statistiques et adapter le contenu du site à vos centres d’intérêt. Nous avons également recours à des cookies de partenaires tiers, avec lesquels nous partageons les données ainsi collectées, notamment pour les besoins de suivi marketing et statistiques de navigation.

Cliquez sur la croix pour accepter ces cookies et poursuivre votre navigation. En l’absence d'acceptation, certaines fonctionnalités peuvent être réduites. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en cliquant sur « en savoir plus » pour paramétrer vos cookies. Pour plus d’informations sur nos cookies ou pour vous opposer à leur installation, voir notre politique dédiée, ainsi que notre politique de confidentialité.

MISE À JOUR DU NAVIGATEUR

Nous avons remarqué que vous n'utilisiez pas la version la plus à jour de votre navigateur. En effectuant la mise à jour avec la dernière version d'Internet Explorer, vous pourrez afficher et consulter ce site de manière optimale. Vous bénéficierez également d'une navigation Internet plus sécurisée d'une manière générale, car la mise à jour prend en compte les normes de sécurité les plus récentes.

BEN SAUNDERS

Repoussant ses propres limites dans des conditions extrêmes, l’explorateur polaire s’inspire de l’exemple de ses devanciers

Ben Saunders est un pionnier de l’exploration polaire, écrivain et conférencier britannique. En 2004, dans des conditions que la NASA qualifiait « des plus effroyables depuis le début des relevés météorologiques », il est devenu à 26 ans le plus jeune aventurier à avoir skié en solitaire jusqu’au pôle Nord (ils sont seulement trois à avoir accompli cet exploit).

Ben Saunders sous la neige

En 2014, Ben Saunders et Tarka L’Herpiniere ont établi le record mondial de l’exploration polaire la plus longue, en s’appuyant sur leurs seules forces : ils ont marché vers le pôle Sud pour en revenir, parcourant plus de 2 800 km, dans les pas du capitaine Scott, lors de son dernier périple.

Ben Saunders et Tarka L’Herpiniere ont tiré des luges de 200 kg chacune, au cours d’un voyage long de 69 marathons, à des températures qui pouvaient friser les - 46°C.

« On était parfois en pleine détresse, perclus par le froid, le vent et l’altitude du haut plateau, affaiblis par des demi-rations et à la limite de la survie, chose que je n’aurais jamais imaginée pour ce voyage », a-t-il commenté.

« Tarka et moi ressentions un mélange de sidération et de profond respect pour l’endurance, la ténacité et la hardiesse dont avaient fait preuve le capitaine Scott et son équipe voilà un siècle. »

Pour s’entraîner, Saunders s’aventure dans des endroits impitoyables et inaccessibles, à bord de son Discovery qu’il utilise également pour se rendre à des dîners de gala. « C’est un allié important, affirme-t-il. Pratique et utilitaire sans être fruste et rudimentaire. »