Nous utilisons des cookies notamment pour conserver vos informations de connexion, fournir une connexion sûre, collecter des statistiques et adapter le contenu du site à vos centres d’intérêt. Nous avons également recours à des cookies de partenaires tiers, avec lesquels nous partageons les données ainsi collectées, notamment pour les besoins de suivi marketing et statistiques de navigation.

Cliquez sur la croix pour accepter ces cookies et poursuivre votre navigation. En l’absence d'acceptation, certaines fonctionnalités peuvent être réduites. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en cliquant sur « paramétrer les cookies » en bas de page. Pour plus d’informations sur nos cookies ou pour vous opposer à leur installation, voir notre politique dédiée, ainsi que notre Politique de confidentialité.

MISE À JOUR DU NAVIGATEUR

Nous avons remarqué que vous n'utilisiez pas la version la plus à jour de votre navigateur. En effectuant la mise à jour avec la dernière version d'Internet Explorer, vous pourrez afficher et consulter ce site de manière optimale. Vous bénéficierez également d'une navigation Internet plus sécurisée d'une manière générale, car la mise à jour prend en compte les normes de sécurité les plus récentes.

VOIR LES CHOSES DE HAUT COMME UN OISEAU

Des « racines et des ailes » entre l’Atlantique et Limousin, version Land Rover France

Embarquer à bord d’un ballon et partager, en toute sécurité, une aventure humaine puisque, aux côtés de notre pilote et de son épouse, les invités de Land Rover participent en compagnie des autres aéronautes à l’ensemble des préparatifs nécessaires au vol; sans oublier que Land Rover joue un rôle important dans cette expérience. Tant il faut tracter la nacelle dans sa remorque spécialement conçue lorsqu’elle ne vole pas et, bien entendu, aller la chercher au milieu d’un champ, par exemple, lorsqu’elle y atterrît. À l’origine de cette belle idée, Jean-Luc Sayag, concessionnaire Land Rover à La Rochelle, et l’un de ses clients, pilote, Alain Pinsonneau, et Corinne son épouse.

Alain pratique la montgolfière, passion née de la lecture du Tour du monde en 80 jours de Jules Verne, depuis bientôt vingt ans. Il totalise plus de 500 heures de vol au-dessus de tous les reliefs de France, du Portugal et de Suisse, et s’évertue à découvrir les plus beaux sites, territoires encore sauvages, éco systèmes pour lesquels la montgolfière se montre poste d’observation respectueux. Les passionnés de photographie s’en donnent à cœur joie. Partir à la rencontre du patrimoine d’une région, voici le singulier et surprenant voyage que Land Rover France vous propose.

Comment vous y prenez-vous pour faire partager votre passion à des néophytes comme les clients de Land Rover lors de leur baptême de l’air ?

La pédagogie est la clef. Les passagers participent au déchargement du ballon de sa remorque, à son montage comme à son gonflage. Contraignant mais aucun ne monte sans l’avoir vécu. C’est la notion de partage naturel à laquelle je tiens pour chaque vol. Les clients Land Rover y sont d’ailleurs très réceptifs, posant beaucoup de questions. Probablement leur côté aventurier, même si cette aventure est paisible. Je n’ai aucun secret et j’aime partager ma passion.

Quelles ont été les grandes destinations ?

Pour nous, le tour de France a commencé par un week-end en Auvergne, juste après le vol inaugural. Une semaine dans les châteaux de la Loire a suivi entre Chambord et Cheverny, puis le survol de la cathédrale de Reims, un séjour dans le Gers suivi de nombreux vols côtiers tout au long de l’été, essentiellement sur la Côte Atlantique. L’été ayant été merveilleux, cela explique les 67 sorties. Rares sont les pilotes dans les côtes méditerranéennes du Sud-Est, il y a trop de vent. Alors on y vole dans les terres. S’en est suivi le premier rassemblement Land Rover avec un décollage au château d’Hautefort dans le Périgord et plusieurs Montgolfières d’amis, carrément dix. La convivialité en a été décuplée. Au contraire de ma crainte initiale de la voir diluée. Nous en ferons désormais un par an. Nous avons terminé l’année avec quelques vols près de chez moi à La Rochelle avant de recommencer début 2014 en Sologne avant un week-end à Collonges la Rouge en Corrèze, et Cahors avant Arc et Senans et une météo capricieuse que nous avons su dompter.

Des passagers en ont-ils profité pour fêter des événements ?

Oh que oui, quels beaux souvenirs. J’ai eu de très nombreuses demandes en mariage pendant les vols, des surprises pour des anniversaires, quelques cas plus rares comme un passager souhaitant fêter la guérison de son cancer, c’était émouvant. Ils me contactent d’ailleurs souvent après leur vol pour m’adresser des photos de ces événements.

Une montgolfière siglée Land Rover en phase de vol

Élément indispensable aux côtés de votre ballon, le rôle de votre Land Rover a t-il évolué ?

Je reste extrêmement fidèle à mon Land Rover Freelander, ayant eu tous les modèles depuis sa sortie sur le marché.

Enfin, quels vols n’avez-vous pas encore effectué et aimeriez vous faire, et pourquoi ?

Un ami organise un raid annuel en Laponie, pour début 2015 et ce pour trois années consécutives et cinq ou six ballons. J’en ferai au moins un. Il me harcèle, gentiment, pour que je fasse ce premier. Je suis extrêmement tenté. Je le ferai. Il n’y a pas de vol inaccessible. J’en ai d’ailleurs récemment parlé à mon directeur général. Mon souhait est de me consacrer exclusivement à la montgolfière et de partager ma passion sans faire payer les passagers, ou presque. Ce dans l’esprit d’une fondation. Plus les années passent, plus la passion est en train de dévorer le cadre supérieur d’une banque. Les vols caritatifs me motivent beaucoup. Je vais prochainement emmener des jeunes défavorisés en ballon. Mon rêve est de vivre de ma passion.

© JAGUAR LAND ROVER LIMITED 2019

Image à titre indicatif seulement.

Les chiffres fournis sont issus des tests officiels du fabricant conformément à la législation de l’UE. Fournis uniquement à titre de comparaison. Des valeurs inférieures sont susceptibles d’être retenues par l’administration au moment de l’immatriculation du véhicule. La consommation réelle dépend du style de conduite, des conditions de circulation, du kilométrage et du niveau d’entretien du véhicule. Les valeurs indiquées pour les émissions de CO2 et la consommation peuvent également varier en fonction des options, jantes et pneus installés sur le véhicule. Pour plus d’informations veuillez contacter votre concessionnaire. 

Certains modèles, équipements ou finitions figurant dans le configurateur et le site landrover.fr peuvent ne pas ou ne plus être disponibles, en raison notamment de contraintes de production.

Les coûts liés à l’établissement de la carte grise ne sont pas inclus dans les prix indiqués.

Pour obtenir des informations précises et actualisées, nous vous invitons à contacter le concessionnaire Land Rover de votre choix.